L’indispensable du tour du monde : l’assurance voyage

Quand on part un an en tour du monde, il faut une assurance spécifique. Nous avons choisi HEYME, dont les garanties sont très complètes et qui nous a fait une belle offre de partenariat.

Bénéficie de 20% de réduction sur ta couverture santé chez HEYME avec notre code partenaire : « ilsvoyagent »

L’assurance voyage était devenue pour nous un lointain souvenir. Depuis plusieurs années, nous étions couverts pendant nos vacances par l’assurance de notre carte bancaire, qui s’avérait bien adaptée en cas d’accident ou de pépin de santé.

Mais voilà, les assurances des cartes bancaires ne sont valables que pour des séjours de trois mois maximum à l’étranger. Si vous vous absentez plus longtemps, sans revenir en France, il vous faut alors souscrire une assurance voyage spécifique.

L’équivalent du prix d’une mutuelle en France

Pour une bonne couverture, qui prévoit tous les cas de figures – soins ophtalmos et dentaires, hospitalisation, rapatriement, etc – il faut compter un budget comparable à celui d’une mutuelle en France (mutuelle que vous résiliez avant de partir).

Dans notre cas, cela représente une quarantaine d’euros par personne et par mois, soit (tout de même) un millier d’euros pour l’ensemble de notre tour du monde. Nous l’avions dès le départ prévu dans notre budget. Nous nous sommes alors lancés dans un long comparatif des assurances.

Si l’on en croit l’enquête réalisée par tourdumondiste.com, c’est l’offre de Chapka qui est la plus souvent choisie (62% des voyageurs), suivie par ACS (11%) et AVI (5%). Mais, alors que nous nous apprêtions à retenir Chapka, notre bonne étoile nous a fait signe. En fait, elle nous a même envoyé un mail !

Cette bonne étoile, elle s’appelle HEYME.

HEYME, une offre dédiée aux jeunes voyageurs

Sa proposition était alléchante : HEYME nous a proposé un véritable partenariat, pour soutenir pleinement notre projet. En nous accompagnant, en nous offrant l’assurance voyage, en partageant des photos de notre Instagram sur ses réseaux sociaux et en réalisant des vidéos de nous pour suivre notre folle aventure.

Forcément, avec notre budget serré, ça nous a intéressé !

On vous voit venir. « Sur le papier ça a l’air cool, mais est-ce vraiment sérieux de prendre un assureur qu’on ne connait pas du tout et qu’aucun site ne recommande encore ? » On s’est posé la même question et on a pris le temps de se renseigner.

HEYME est une compagnie d’assurances créée en 2019, dédiée aux jeunes jusqu’à 35 ans. L’occasion de rappeler que nous sommes encore des « jeunes ». Elle propose notamment une couverture lors de séjours à l’étranger, qu’on soit un étudiant en échange universitaire ou un voyageur qui a décidé de faire le tour du monde (comme nous). Cela s’appelle le World Pass.

Si elle est nouvelle dans le monde des assurances, HEYME a des parents biens connus. Il s’agit de sept mutuelles, dont deux mutuelles étudiantes : la SMEREP et la MEP. A l’occasion de la suppression du régime de Sécurité sociale étudiante, elles ont décidé de s’allier et de se reconvertir pour proposer de nouvelles offres aux jeunes. C’est ainsi que HEYME est née. Cela nous a rassuré.

Bien penser à regarder le détail des garanties

Il ne nous restait plus qu’à regarder les garanties. Et là, bonne surprise : elles se sont avérées aussi avantageuses que celles de Chapka, pourtant leader du marché. On y a trouvé tout ce dont on avait besoin (mais dont on espère ne pas avoir besoin) : soins, hospitalisation, rapatriement, assistance juridique, responsabilité civile, etc.

Entre toutes les paperasses et les choses à penser pour préparer ce tour du monde, cette belle proposition de HEYME nous a fait du bien ! Et on l’en remercie !

Côté pratique

2 commentaires sur “L’indispensable du tour du monde : l’assurance voyage

Laisser un commentaire