Notre itinéraire de deux mois au Mexique

C’est le neuvième pays de notre tour du monde. De l’immense Ciudad de México aux petites villes coloniales, de la côte Pacifique à la côte des Caraïbes, en passant par le Chiapas rural : sur cette page, découvrez notre itinéraire de deux mois au Mexique. Et pour chaque étape, un article complet avec nos impressions et nos conseils.

Pour commencer

Nos premiers pas… au Mexique
Tour du monde, seconde partie. Comme en Asie, à chaque nouvelle étape, nous confrontons nos regards. La première impression est-elle la bonne ? Démontrons le contraire ou confirmons la règle. Premier pays d’Amérique, le neuvième de notre périple : nos premiers pas au Mexique. Lire la suite…

Quel budget prévoir ?
Prochainement

Toutes nos étapes au Mexique

Mexico, capitale arc-en-ciel

Chaleureuse, colorée et vibrante, Mexico est notre première étape en Amérique latine. Nous passons une semaine à la parcourir en ayant conscience de n’en découvrir qu’une infime partie. Capitale tentaculaire, elle concentre à elle seule toute la diversité du Mexique. Lire la suite…

Guanajuato, San Miguel de Allende, Querétaro : le Mexique insurgé

On les appelle paradoxalement « les villes coloniales ». Guanajuato, San Miguel de Allende et Santiago de Querétaro sont pourtant au cœur du Mexique révolutionnaire. Des terres insurrectionnelles par essence, rougies par le sang des pères de l’Indépendance et qui conservent aujourd’hui l’âme de la Nation mexicaine. Lire la suite…

Puebla : des pyramides à l’Indépendance

Notre découverte des villes coloniales mexicaines se prolonge par une étape à Puebla. Mais Puebla est bien plus qu’une ville coloniale. De sa gigantesque pyramide précolombienne aux souvenirs vivaces de sa glorieuse bataille contre les Français, de ses marchés à ses quartiers populaires, elle dessine une fresque captivante de l’Histoire du Mexique du IIIe siècle à nos jours. Lire la suite…

Oaxaca, la ville qui chante, qui danse et qui boit

Nouvelle étape dans notre voyage au Mexique avec l’entrée dans un nouvel État, celui de Oaxaca. Faite de plaines et de montagnes, de côtes pacifiques et d’étals de marché, la région est surtout dominée par sa capitale éponyme au charme rebelle. Lire la suite…

San José del Pacifico : des champignons dans les nuages

Qui veut rejoindre les plages de Zipolite et Mazunte en colectivo doit faire une halte à San José del Pacifico. Ce paisible pueblo de la Sierra Madre del Sur, dont on dit qu’il est perché « entre » les nuages, est aujourd’hui connu dans tout le Mexique pour ses champignons hallucinogènes. Lire la suite…

Zipolite sans chemise, sans pantalon

Bulle paradisiaque flanquée entre océan et sierra, Zipolite est encore un village mal dégrossi et en mutation lente. Il n’empêche que c’est dans ce bout du monde que nous avons passé notre première semaine mexicaine hors du temps (et des vêtements). Lire la suite…

San Cristobal de Las Casas : l’autonomie pour religion

C’est à San Cristobal de Las Casas que nous comprenons le sens des États-Unis mexicains. Dans cet état maya, on se bat depuis trois décennies pour affirmer ses différences et obtenir l’autonomie. Si la lutte armée a été abandonnée, la lutte culturelle se poursuit et remporte un certain succès. Lire la suite…

Perdus dans le Sud Chiapas

C’est ce qu’on appelle le Mexique profond. Perdue entre les plages atlantiques et la côte caribéenne, à la frontière guatémaltèque, se niche la région rebelle du Chiapas. Agriculteurs et sylviculteurs se partagent cet État intense dans lequel on s’est enfoncé plus qu’aucun autre voyageur. Lire la suite…

Campeche

Prochainement

Xpujil

Prochainement

Bacalar

Prochainement

Tulum

Prochainement

Valladolid

Prochainement

Mérida

Prochainement

Playa del Carmen

Prochainement

Notre bilan sur le pays

Prochainement

2 commentaires sur “Notre itinéraire de deux mois au Mexique

  1. Bonjour à vous !

    Si vous avez le courage d’aller jusqu’à Palenque, je vous conseille vivement les cascades de Roberto Barrios, bien plus préservées que les autres sur la route entre San Cristobal de las Casas et Palenque.

    A San Cristobal, n’hésitez surtout pas à aller à San Juan Chamula pour une expérience vraiment marquante. C’est un village indigène avec une culture mixe (religion païenne et précolombienne), c’est passionnant, l’église du village vaut le détour. Attention à ne pas prendre de photos dans le village en revanche, il est considéré que cela vole l’âme des habitants. Leur culture est passionnante !

    Je reste disponible si vous souhaitez d’autres tips dans le coin 🙂

    Marion (ancienne étudiante ayant étudié au Mexique pendant 1 an)

Laissez-nous un commentaire :-)