Notre budget voyage en Birmanie : l’heure des comptes

Figurines de bouddhas en vente sur un étale

Tour du monde oblige : après chaque étape, on fait les comptes ! Alors, avons-nous respecté notre budget voyage en Birmanie ? Ces trois semaines du Nord au Sud nous ont-elles coûté plus ou moins que prévu ? Réponse dans cet article. Et à la fin, comme d’habitude, quelques indicateurs utiles sur le coût de la vie dans le pays.

Bienvenue en Birmanie, le pays de la double-tarification. Les nuits d’hôtel, les tickets de bus, mais aussi souvent les repas et même les timbres coûtent aux étrangers deux à trois plus cher qu’aux Birmans.

On pourrait débattre pendant des heures de la pertinence de cette mesure de préférence nationale totalement assumée par les autorités et par la population elle-même… Mais voilà, à l’heure des comptes, il faut tout simplement faire avec !

La bonne nouvelle, c’est que malgré cela, la Birmanie reste très bon marché. C’est même le pays où nous avons dépensé le moins par jour depuis le début de notre tour du monde.

Budget final, tout compris : 20,8 € par jour et par personne, contre 21 € prévus. Mission remplie !

Ça nous fait même une économie royale de 8,2 € à deux. Youpee ! Avec ça, on pourra s’offrir un petit resto en Thaïlande 😉

La monnaie est le kyat (MMK), dont le taux de change au moment de l’écriture de cet article était de 1.500 kyats pour 1 euro.

Répartition de nos dépenses

Moyenne par jour et par personne. 

Hébergement : 14.400 MMK, soit 9,5 €
Nourriture : 5.000 MMK, soit 3,3 €
Loisirs (bières incluses) : 4.500 MMK, soit 3 €
Transport : 7.600 MMK, soit 5 €

C’est flagrant : l’hébergement est notre plus gros poste de dépenses. La faute à la réglementation instaurée par l’État. Les hôteliers birmans qui souhaitent accueillir des touristes étrangers doivent obtenir et payer une licence. Ils reportent ensuite son coût sur le tarif des nuitées. Ces licences étant réservées aux professionnels, il n’existe pas de chambres d’hôtes en Birmanie. 

Un bon plan si vous avez un budget serré : la plupart des monastères accueillent gratuitement (ou en échange d’un petit don) les visiteurs pour la nuit. Il est même parfois possible de rester plusieurs jours. Il suffit de frapper à la porte et de demander.

Estimer son budget voyage en Birmanie

Les tarifs ci-dessous se veulent les « prix justes » au moment de notre séjour (novembre 2019). Ils sont évidemment susceptibles d’augmenter avec le temps. Et il est toujours possible de trouver plus cher (tout comme, parfois, on peut avoir la chance de trouver moins cher)…

La nourriture et les biens de consommation sont légèrement moins chers à Hpa-An et dans le Sud. Les hébergements sont un peu plus onéreux à Rangoun. Mais, globalement, les prix sont homogènes d’une région à l’autre.

Coût moyen des hébergements

Chambre double éco : 25.000 MMK, soit 16,5 €
Chambre double supérieure : plus de 45.000 MMK, soit plus de 30 €

Coût moyen des repas

Plat de street-food : 1.500 MMK, soit 1 €
Petit plat au restaurant : 2.500 MMK, soit 1,7 €

C’est abordable. Mais soulignons que, à prix identique, nous avons bien mieux mangé en Inde et en Indonésie.

Coût moyen des transports

Pour le train et le bus, un coût par heure nous semble plus pertinent que par distance parcourue.

Train (classe éco) : env. 300 MMK/h, soit 0,2 €
Bus : env. 1.000 MMK/h, soit 0,6 €
Tuk-tuk : env. 500 MMK/km, soit 0,3 €
Location de vélo : 2.000 MMK/j, soit 1,4 €
Location de scooter : 6.000 MMK/j, soit 4 €

Autres indicateurs de coût de la vie

Bouteille d’eau : 300 MMK, soit 0,2 €
Thé birman : 300 MMK soit 0,2 €
Bière à l’épicerie : 1.500 MMK, soit 1 €
Bière dans un bar : 2.500 MMK, soit 1,7 €
Pressing (par kg) : 1.000 MMK, soit 0,7 €
Abonnement téléphonique (17GO / 1 mois) : 20.000 MMK soit 13,2 €
Cigarettes locales : 500 MMK, soit 0,3 €

Pour aller plus loin

Nos autres budgets voyage :
en Inde
en Indonésie

5 commentaires sur “Notre budget voyage en Birmanie : l’heure des comptes

  1. Bonjour. Je suis une adepte du voyage à vélo. Vous qui êtes à pied, sans rajouter trop de poids, vous pourriez avoir une petite tente de trek et un duvet, ça vous ferait sacrément économiser sur votre budget hôtel.
    Sinon merci pour le partage de votre périple. On s’y croirait.
    Patricia

  2. Bonjour. Je vs ai découvert il y a 3-4 semaines. Je suis une adepte du voyage à vélo. Vous qui êtes à pied, sans rajouter trop de poids à votre barda, en rajoutant une petite tente de trek et un duvet, vous pourriez drôlement économiser sur votre poste le plus cher : les hôtels.
    Sinon merci de partager votre périple. On s’y croirait.
    Patricia

    1. Bonjour Patricia,

      Merci pour ce message 🙂

      Il est effectivement possible de faire des économies sur l’hébergement, en optant pour une tente (le camping est toutefois lui aussi très encadré en Birmanie) ou encore en privilégiant des lits en dortoir plutôt que des chambres individuelles.

      En ce qui nous concerne, nous assumons d’avoir fait un choix de confort 🙂 Il s’agit d’un voyage au long cours, il faut tenir un an, on préfère donc ne pas trop rogner sur ce poste budgétaire et s’assurer des nuits reposantes.

Laisser un commentaire