Annoncer son tour du monde, quelle aventure ! (2/2)

Annoncer son tour du monde, quelle aventure ! (suite)

Après l’Annonce par Matthieu à ses parents, Pierre a lui aussi attendu que la question se pose dans sa famille pour officialiser notre tour du monde.

Testant sa mère quelques semaines plus tôt – qui lui avait demandé ce que comptait faire Matthieu pour les élections municipales – il avait instillé l’idée d’un tour du monde :

– « Et toi, tu feras quoi ? »
– « Je le suivrai, probablement. »

Sa réflexion était en fait bien avancée. Sa mère n’avait rien dit sur le coup. Mais cette simple réponse avait permis de faire mûrir l’idée dans l’esprit de ses parents.

« Je n’ai pas eu le temps d’être inquiet »

C’est ainsi qu’un mois plus tard, là aussi au cours d’un déjeuner, quand la fameuse question de « qu’est-ce que vous faites à la rentrée ? » est venue sur la table, Pierre a pu dévoiler le projet.

« On a décidé de faire une pause et de partir au bout du monde. »

Début de larmes de sa mère qui s’est vite reprise. « Je le savais. » Sourire de la grand-mère, qui pose déjà mille questions sur ce qu’on va mettre dans nos sacs à dos.

Même scène chez le père de Pierre, qui a dû attendre la fin du dîner pour faire son Annonce. Gérard est moins expressif que Véronique. Mais son regard ne laissait pas de place au doute. Et survint un texto une semaine plus tard : « Après la surprise, je n’ai pas eu le temps d’être inquiet, tu m’as vite rassuré. »

Les boss, la campagne et les sentiments

Enfin, les patrons. Pierre est dans sa nouvelle rédaction depuis moins d’un an. En contrat de saison, il n’avait pas le même attachement sentimental et salarial que chez Bangumi, où il avait passé 5 ans.

L’Annonce qu’il partira au terme de son contrat fin juin pour un tour du monde fut moins « difficile » que pour Matthieu. D’autant qu’il part avec les encouragements de sa cheffe :

« Tu te diras que tout se passe à l’autre bout du monde et tu auras un regard nouveau sur la France. »

Matthieu, en revanche, quitte un poste au cabinet de la Maire de Paris. Cinq ans auprès de l’édile, dans les moments de joie (l’obtention des JO à Lima) comme de tragédie (la vague d’attentats de 2015). Autant dire que des liens indéfectibles se créent ; au-delà du strict cadre professionnel. Voir sa cheffe, qu’il côtoie tous les jours, pour lui dire qu’il s’en va à un an des municipales, ce n’est pas chose aisée.

« Vous allez vous marier ? »

« Je dois t’annoncer quelque chose. On a un projet avec Pierre », lance-t-il à Anne Hidalgo, un matin, dans son bureau, en tête-à-tête. « Vous allez vous marier ! », lui répond-elle du tac-o-tac. « Non », sourit-il. « Oh ! Vous allez avoir un enfant ! », se réjouit-elle. « Non plus… On part un an faire le tour du monde. On part cet été. »

La suite de la discussion, si elle s’est très bien passée, relève de l’intime. Reste que Matthieu est rentré le soir soulagé par l’Annonce la plus difficile de sa carrière, déchirante sentimentalement et professionnellement, bien que nous nous lancions dans un projet enthousiasmant.

Enfin, ce fut le moment de VOUS annoncer notre tour du monde.

Un post sur Facebook relayé sur Twitter pour officialiser la chose et vous demander des conseils. Et nous voici officiellement lancés depuis un mois dans l’organisation de notre tour du monde !

Relire la première partie :
– Annoncer son tour du monde, quelle aventure (1/2)

Laisser un commentaire